Itinéraire culturel

PLAN D'YVERDON-LES-BAINS

Une balade dans la ville vous permet de découvrir
les lieux des activités yverdonnoises de Pestalozzi...

Château

En 1805, sur invitation des autorités, Pestalozzi installe son célèbre Institut des garçons dans cette forteresse médiévale qui sera aménagée pour sa nouvelle affectation. La chambre de Pestalozzi présente divers souvenirs sur son séjour à Yverdon. Visite aux heures d’ouverture du Musée ou sur demande.

Place Pestalozzi

La statue réalisée par le sculpteur C.-A. Lanz est érigée en 1890 grâce à une souscription nationale à l’instigation de R. de Guimps, ancien élève de l’Institut et biographe de Pestalozzi. En 1806, Pestalozzi fonde un Institut des jeunes fi lles logé dans le bâtiment jouxtant l’Hôtel de Ville portant l’inscription « A l’Aigle royal 1776 ».

Rue de la Plaine 39

Après avoir expérimenté au château une méthode pour les sourds, Johann-Konrad Naef, collaborateur de Pestalozzi, fonde en juillet 1813 son propre Institut pour les sourdsmuets, le premier de Suisse, qu’il installera à la rue de la Plaine 39.

Rue de Clendy 27

En septembre 1818, Pestalozzi réalise son voeu le plus cher en ouvrant un Institut pour les enfants pauvres afi n de former des maîtres pour des écoles des campagnes. Sur demande, la chambre où résidait Pestalozzi peut être visitée.

Au Cimetière

La tombe de Madame Pestalozzi, décédée le 12 décembre 1815, rappelle le souvenir de celle qui fut le précieux appui de Pestalozzi et l’âme de l’Institut. En 1927, à l’occasion du 100e anniversaire de la mort de Pestalozzi, les Femmes suisses édifi ent un monument pour honorer une des femmes les plus remarquables de Suisse.

Champ-Pittet, Centre Pro Natura

La forêt proche du château de Champ-Pittet abrite la tombe de Sibellah, Charlotte, Pestalozzi HILLYAR, filleule de Pestalozzi, décédée le 12 avril 1825 à l’âge de trois ans, neuf mois et huit jours. Comme la famille Hillyar, de nombreux Anglais sont venus à Yverdon intéressés par Pestalozzi et sa méthode.

Maison d’Ailleurs

Musée de la science-fi ction, de l’utopie et des voyages extraordinaires, ouvert au grand public et unique en Europe, la Maison d’Ailleurs présente des expositions temporaires et deux expositions permanentes : l’Espace Jules Verne et l’Espace Souvenirs du Futur.

Musée d’Yverdon et région

A l’intérieur du château savoyard construit au XIIIe siècle, le musée propose une exposition permanente retraçant les 6 000 ans d’Yverdonles- Bains et sa région.

Le bloc erratique de Bullet

En contrebas de la route conduisant à Mauborget se trouve, dans un champ, le bloc erratique auprès duquel Pestalozzi venait se ressourcer lors de moments de découragement. Un paysage grandiose et apaisant s’offrait à lui que l’on peut maintenant aussi admirer du haut de la tour située de l’autre côté de la route.

Dans le but de favoriser la prise de conscience et la mise en valeur de l'identité culturelle de l'Europe, le Conseil de l'Europe a lancé, en 1987, les itinéraires culturels actuellement au nombre d'une trentaine. Ils doivent démontrer que le patrimoine des différents pays de l'Europe contribue à une culture commune :

les valeurs fondamentales, la diversité et l'identité culturelle, les échanges et l'enrichissement mutuel par delà les frontières et les siècles.

Les sites relatifs à "l'itinéraire des pédagogues européens" devront œuvrer selon plusieurs axes :

Faire vivre le patrimoine qui fera l'objet d'une recherche, d'un développement et des publications réalisés par des groupes d'experts pluridisciplinaires venant de différentes régions d'Europe.

Organiser des échanges culturels et éducatifs pour les jeunes.

Permettre des projets innovants dans les domaines du tourisme culturel et du développement durable.

Offrir à des publics variés, y compris les publics scolaires, des prestations et un accueil avec une animation culturelle attrayante.

Lien ici pour explorer tous les itinéraires culturels

Lien pour des informations sur Héloïse, l'itinéraire des pédagogues européens

La tombe de Sibellah, Charlotte, Pestalozzi HILLYAR
à Champ-Pittet près d’Yverdon-les-Bains

A la suite des nombreux Anglais arrivés à Yverdon pour découvrir les Instituts de Pestalozzi et ses méthodes, le capitaine de vaisseau Sir James Hillyar débarque dans le Nord vaudois en juin 1819 avec sa femme et ses enfants. Les trois fils du couple sont placés à l’Institut du château.

Dans un premier temps, la famille habite en ville, puis déménage au château de Champ- Pittet dès 1823. Ce château a été construit par François- Louis-Frédéric Haldimand issu d’une riche famille yverdonnoise. Il a fait une brillante carrière militaire comme mercenaire au service de plusieurs pays et a notamment guerroyé en Amérique du nord au moment des guerres d’indépendance.

Lady Mary Hillyar, chrétienne fervente, porte une grande admiration à Pestalozzi. Le foyer Hillyar au château de Champ-Pittet devient rapidement le lieu de rencontre de la communauté anglaise établie à Yverdon.

Pendant le séjour de la famille à Yverdon, Lady Mary Hillyar donne naissance à une fille le 3 juillet 1821. Enthousiasmée par les activités proposées par le pédagogue, Lady Hillyar lui demande s’il veut être le parrain de sa fille et si elle peut lui donner son nom comme troisième prénom. Pestalozzi accepte. Cette enfant va donc s’appeler Sibellah, Charlotte, Pestalozzi HILLYAR.

La petite fille meurt à Champ-Pittet le 11 avril 1825 à l’âge de trois ans, neuf mois et huit jours.

Avec l’autorisation du Conseil d’Etat vaudois, la fille de Sir et Lady Hillyar est inhumée quatre jours plus tard sur la propriété non loin du château de Champ-Pittet.

On peut voir sa pierre tombale dans la forêt protégée située dans la réserve naturelle de la Grande-Cariçaie en allant en direction d’Yvonand.

Le château de Champ-Pittet abrite le Centre Pro Natura, un des deux centres nationaux de l’organisation. Celle-ci a son siège à Bâle et agit pour la nature partout en Suisse avec ses 160'000 membres.

Situé dans la Grande-Cariçaie, plus grand marais lacustre de Suisse et extraordinaire réservoir de biodiversité, le Centre de Champ- Pittet est le plus grand centre nature de Suisse. www.pronatura-champ-pittet.ch/fr

Cette réserve naturelle d’importance internationale accueille entre autres de nombreuses espèces d’oiseaux lors de leurs migrations entre le nord et le sud.

Chaque année, près de trente mille visiteurs parcourent ses sentiers nature et visitent les nombreuses expositions pédagogiques qui y sont réalisées